Vélo course

Comment choisir des chaussures pour un vélo de route ?

Tout le monde est unanime pour déclarer qu’une bonne paire de chaussures de vélo est un maillon essentiel. Que ce soit au niveau performance que pour votre confort. Au même titre qu’une bonne selle de vélo. Bien entendu, et en fonction de son niveau et de sa pratique, nous n’attendons pas tous la même chose de nos chaussures. Il est important de bien comprendre la construction d’une chaussure de vélo, pour savoir comment choisir des chaussures pour un vélo de route. 

Comment choisir des chaussures pour un vélo de route ? Commencez par la semelle

C’est très certainement l’un des éléments de la chaussure de vélo qui va orienter le plus votre futur choix. Pour faire simple et sans se lancer dans un interminable comparatif des matériaux. Plus une semelle est rigide, plus elle va retransmettre l’énergie et la puissance que vous donnez dans chaque coup de pédale. Ainsi, un cycliste professionnel recherchera une semelle la plus rigide possible. Alors qu’un cyclotouriste cherchera une semelle semi-rigide pour conserver un maximum de confort. 

De ce fait, il vous faudra réfléchir à quoi vous aspirez lorsque vous choisirez votre future paire. Enfin, et pour en finir avec cette partie de la chaussure, sachez que 99 % des semelles des chaussures de route sont équipées de trois trous. Vous serez ainsi libre de choisir la cale compatible avec vos pédales (Time, SPD, Shimano…). 

Selon moi, il n’y a pas un système meilleur qu’un autre. Ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. À vous de voir celui qui répondra le mieux à vos attentes. 

Le serrage

Un deuxième point à prendre en compte, pour savoir comment choisir des chaussures pour un vélo de route, est le serrage. Ce dernier est intimement lié à votre type de semelle. En effet, votre chaussure de vélo aura beau être équipée de la semelle la plus performante du moment. Si le serrage est défaillant, les performances en seront automatiquement affectées. 

Il existe quatre grandes familles de serrage, mais avant de les décrire, sachez que le fabricant peut associer deux types de serrage, s’il le souhaite. 

Le velcro

Également connu sous le nom de scratch. Il offre plusieurs avantages à ses utilisateurs. En effet, il est réputé pour être :

  • Solide 
  • Rapide à mettre et ajuster selon vos besoins. Il est même possible de le faire pendant votre sortie
  • Durable dans le temps, même s’il a tendance à perdre un peu d’efficacité par temps humide.

Le lacet

Cela reste un grand classique, aussi bien en termes de maintien que de serrage. Il offre par contre le gros désavantage de ne pas pouvoir être ajusté durant la sortie. 

Sachez que contrairement à ce que beaucoup de coureurs pensent. Le lacet n’est pas forcément synonyme de performance moyenne, destiné uniquement aux produits premier prix. Certaines grandes marques utilisent d’ailleurs les lacets sur leurs modèles haut de gamme. Pour donner un style vintage aux chaussures, sans pour autant perdre en rigidité et en performance.

Le serrage par câble

Le système le plus connu est celui commercialisé par la marque BOA. Il permet de serrer votre chaussure au millimètre. Il peut, comme le velcro, être ajusté à vos besoins pendant que vous pédalez. Attention par contre à ne pas trop le serrer, sans quoi vous risqueriez de couper une partie de la circulation sanguine de votre pied. N’oubliez pas que le volume de votre pied peut prendre plusieurs millimètres durant l’effort. 

Le serrage micrométrique

C’est un système extrêmement répandu. Il fonctionne de la même manière que les boucles de chaussures de ski ou de roller. Comme avec le serrage par câble, vous allez régler vos chaussures au millimètre. Sa durée de vie est excellente. De plus, il est relativement simple de changer une pièce en cas de casse, après une chute par exemple.

Chaussures Shimano pour vélo de route
Chaussures vélo de route Shimano

Les matières 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous allez avoir l’embarras du choix. Elles ont toutes des avantages et des inconvénients :

  • Les matières synthétiques évacuent l’eau et la transpiration très rapidement. Vous n’avez aucun entretien particulier à apporter à vos chaussures. Attention, par contre, le synthétique n’aime pas trop les fortes chaleurs. Évitez donc de les mettre sous le radiateur après une sortie vélo pluvieuse. Cette matière n’est naturellement pas imperméable, sauf si le fabricant y ajoute un traitement ou une membrane. Enfin, le synthétique a tendance à se détendre en vieillissant
  • Le cuir offre un confort et un maintien incomparable. Par contre, son prix s’en fait cruellement sentir. En conséquence, cette matière est réservée aux chaussures haut de gamme. Si vous êtes intéressé par ce type de chaussure, vous devez savoir qu’elle demande un entretien régulier. Le cuir a facilement des propriétés déperlantes, sans être toutefois totalement imperméable.  
  • Le cuir synthétique permet d’avoir presque tous les avantages du cuir, sans pour autant en avoir les inconvénients. Cette matière reste très souple et respirante. Elle demande par contre un peu d’entretien. 

Pour conclure sur les matières, sachez qu’il est difficile d’avoir une chaussure qui s’avère agréable à porter, autant en été qu’en hiver. Pour cette raison, nous serions trop vous conseiller d’avoir non pas une, mais au moins deux paires de chaussures de vélo dans vos placards.

Pour un confort optimal il est aussi conseiller de bien vérifier et adapter la pression de ses pneus vélo.

Conclusion

Pour terminer et répondre à la question comment choisir des chaussures pour un vélo de route ? Voici un résumé :

  • Prenez en compte la semelle désirée
  • Regardez le type de serrage
  • Pour finir concentrez- vous sur la matière de la chaussure
Cet article pourrait vous intéresser : 5 points essentiels pour éviter le vol de votre vélo.

FAQ 

Comment bien choisir sa taille de chaussures de vélo de route ?

Chaque marque, ou quasiment, chausse différemment. Le mieux et le plus simple pour ne pas vous tromper, c’est de mesurer la longueur de votre pied en cm. Il vous suffira ensuite de vous rendre sur le site du fabricant pour trouver la bonne pointure. Pensez également à mesurer votre largeur de pied, sans quoi vous risquez de vous trouver un peu à l’étroit.

Quand changer ses cales ?

Les cales peuvent jouer énormément sur vos performances. Il est important de les contrôler et de les modifier le cas échéant. Sachez que certaines marques ont mis en place des témoins d’usure, comme sur les pneus. D’une façon générale, une cale difficile à chausser et à déchausser doit être changée.

Quelles chaussures pour quelle pratique ?

Les pédales automatiques ont fait leur preuve et rien ne vous empêche d’en équiper votre vélo de route, votre vélo Gravel ou de cross-country. Pour réduire les coûts, il est tout à fait possible d’utiliser la même paire de chaussures. Mais sachez qu’il existe des chaussures spécifiques pour chacune des activités que nous venons de citer. La principale différence va se faire au niveau de la semelle et de sa rigidité.

 

Comments are closed.